Présentation

 
 


Notre association, créée en octobre 2009, a comme objectif de développer un partenariat avec les béninois pour venir en aide aux populations défavorisées de l’arrondissement rural de d’Adjohoun au sud Bénin (30 km de Porto Novo capitale administrative du Bénin).


Cette région qui borde le fleuve Ouémé bénéficie d’un sol fertile malheureusement sous valorisé.. La République du Bénin n’a pas de ressource minière. Elle est peu industrialisée, sa population vit principalement des ressources agricoles et du commerce portuaire (Cotonou).

 

Alliance Loire Bénin




ALB

34 rue de la Forêt

44810 Héric

allianceloirebenin@gmail.com


 


En France, depuis presque 7 ans, l'association ALLIANCE LOIRE BENIN a su se faire connaître et reconnaître en créant de nombreux liens et réalisant des projets avec d'autres associations (sportives, culturelles, éducatives, de solidarité internationale) et avec des écoles.

ALB a été à l'origine d'espaces de convivialité et d'échanges par l'organisation de diverses manifestations souhaitant partager ici ce que nous vivons et faisons lors de nos missions au Bénin.

La pertinence et la rigueur de nos projets ont été récompensées à travers l'attribution de subventions par plusieurs partenaires institutionnels (municipalité d'Héric, conseil départemental de Loire Atlantique, conseil régional des Pays de Loire, ministère des affaires étrangères par l'intermédiaire de notre député Michel Ménard, ASCODE) et par des mécènes telle la Fondation du Crédit Mutuel, la société IXAIR Médical. 


Au Bénin, nous avons permis la survie du centre Paul Rival, école-internat d'Adjohoun accueillant vingt-cinq enfants déficients visuels de la vallée de l'Ouémé, qui a fêté son premier élève bachelier en 2014.

Avec l'aide de nos partenaires, nous avons construit un nouveau bâtiment, indispensable, tant leurs conditions d'enseignement et de logement étaient déplorables. Les enfants ont pu rentrer dans leur nouveau centre en avril 2016. De plus, la signature en 2015 d'une convention avec le ministère de la famille et des handicapés du Bénin permettra d’assurer le développement et la pérennité de cet établissement qui ne doit plus dépendre à terme de soutiens extérieurs.

Parallèlement nous avons développé des activités génératrices de revenus pour ce centre (un élevage de lapins et volailles, cultures vivrières).




La construction d'un centre de soins dentaires à Adjohoun s’est achevée en 2015 et permet à la population d’avoir des soins dentaires de qualité à des tarifs accessibles. Le recrutement d’un technicien béninois en soins dentaires assurera le fonctionnement du centre entre les missions de dentistes français.




Nous apportons des aides régulières en matériels et consommables médicaux à divers établissements de santé.

ALB soutient deux groupements de femmes pour le développement de cultures vivrières. D'autres actions ont été réalisées que vous pouvez découvrir grâce aux «Bénin news» (onglet «documents» de ce site, rubrique «journaux»)


Toutes ces actions «visibles» sont le fruit d’une réflexion sur une démarche globale qui se doit d'avoir du sens pour nous en France et pour les Béninois. Nous avons suivi l'exemple de l'association ABSL qui, avant nous, a ancré des liens forts avec la population de la commune d'Adjohoun à travers des acteurs reconnus de la vie sociale locale.

Nous avons dû vaincre des obstacles liés à nos références culturelles différentes, à un environnement, un contexte, un rythme qui ne nous étaient pas familiers. Nous avons ainsi constitué une équipe franco-béninoise opérationnelle dont la continuité de l'action est perçue par la population et la municipalité d'Adjohoun. La fréquence de nos missions à Adjohoun (2 à 3 par an), un travail régulier et suivi montrant notre détermination, la volonté d'être constamment à l'écoute, nous a permis de devenir acteur pertinent et reconnu de la vie sociale locale.


Nous remercions tous ceux qui d'une manière ou d'une autre ont permis d'accomplir tout cela. Nos premiers projets étant réalisés, nous devons trouver les moyens de les pérenniser et de les améliorer, de réfléchir avec les Béninois à d’autres projets de développement durable.

La vitalité d'une association à taille humaine telle ALB dépend certes de l'investissement de ses membres mais aussi de sa capacité à se renouveler. Chacun d'entre nous a des ressources, des idées, des compétences pouvant être utiles à une telle association, la richesse est liée à la diversité. N'hésitez pas à nous rejoindre, continuez à nous soutenir, nous avons besoin de vous!


Le Conseil d'administration d'ALB

12 mai 2016.